nl
nl
Ford fiesta

Huit victoires pour Ford Peerlings !

09:28 10-11-2021

Philippe Huart : « La Fiesta Sprint Cup reste la formule sprint idéale ! »

Nathan Vanspringel et FordStore Vanspringel ont été méritoirement couronnés champions au classement général, chez les Juniors et au classement du Ford Dealer Team Championship au terme de la quatrième saison de la Ford Fiesta Sprint Cup ! Si on s’attarde sur le nombre de victoires, c’est Ford Peerlings qui sort incontestablement du lot : Tomas De Backer et Polle Geusens ont remporté à eux seuls six succès, et comme Milan De Laet n’est pas soutenu par un distributeur Ford, dans le cadre du Ford Dealer Team Championship, ce sont deux victoires supplémentaires, soit un total de huit succès, qui ont marqué la saison des hommes de Philip Peerlings et Raf Sontrop !

Un pilote qui n’apparaît pas dans cette liste d’honneur est Philippe Huart. Le dompteur de la #98 Ford Peerlings n’est en effet pas parvenu à croiser à une reprise la ligne d’arrivée en vainqueur, devant se contenter d’une deuxième et de trois troisièmes places ! Ce qui ne l’a pas empêché de mener la course pendant huit tours lors du week-end Supercar Madness sur le Circuit de Zolder, jusqu’à ce qu’il soit rattrapé par Dame Malchance, tandis que lors du deuxième rendez-vous au Limbourg, il aspirait à une 2ème place chez les Belges et un 3ème rang dans le cadre du Dutch Belgian Super Star jusqu’au moment où il était victime d’un contact à la chicane Villeneuve…

« Il est clair que la Fiesta dans sa configuration Cup reste une petite auto assez fragile, et cela a à voir avec ses origines : on est en effet parti d’une Fiesta en version standard en 2018, qui a été adaptée pour la course, explique Philippe Huart, qui, tout comme Kenny Herremans, était déjà de la partie lors de l’année de mise à feu de la coupe de marque belgo-néerlandaise. C’est ainsi que nous évoluons avec une boîte de vitesses d’origine, prévue à la base pour 120 chevaux, alors que nous tentons d’aller chercher le dernier carat à chaque virage, à chaque tour, avec 150 chevaux. Les courses sont de très haut niveau, on se bat sur le fil du rasoir, et la moindre contrariété ou erreur peut être fatale. Ces voitures sont donc soumises à rude épreuve, ce qui nécessite un entretien et forcément le remplacement de pièces vitales. Presque tous les pilotes ont à un moment ou à un autre été confrontés à la panne. A Francorchamps, il y a apparemment eu un souci avec le turbo de ma voiture, et j’ai été confronté à plusieurs reprises à des ennuis de boîte de vitesses. Ajoutez quelques incidents – comme l’accrochage avec Vanspringel à Zolder – et vous comprenez pourquoi je n’ai jamais vraiment été en lice pour la victoire. Le seul qui n’a quasiment jamais joué de malchance, et qui a pu constamment marquer des points, c’est Nathan Vanspringel. Je suis persuadé que celui-ci n’aurait pas eu la tâche aussi facile si Milan, Tomas, Polle ou moi-même avions dû nous immobiliser moins souvent sur les bas-côtés !’’

Jouer devant. Philippe l’a fait lors de la première année de la Fiesta Cup. Il a collé aux basques du futur champion Kenny Herremans jusqu’à l’avant-dernière confrontation, mais à Spa, un accrochage et un moteur souffreteux ont tiré un trait sur ses ambitions de titre. Bien aidé par une superbe victoire (en étant parti depuis la pole position) lors du week-end Spa TCR 500, Philippe, lors de sa première année sous les couleurs de Belgium Racing/Ford Peerlings, avait encore une faible chance de prendre le meilleur sur ses rivaux De Saeger-Longin-Herremans. En ressortait finalement une deuxième place, derrière son équipier Dylan Derdaele. Au niveau des points, il terminait derrière De Saeger, Herremans et Longin. 

Cette année, la manière de travailler était totalement différente de celle de Belgium Racing, et je suis ravi d’avoir pu prolonger la collaboration avec Ford Peerlings. Chaque voiture avait un responsable. Eddy De Backer s’occupait de celle de son fils Tomas, j’ai pu me reposer sur mon mécano attitré Jan Boon, tandis que Polle Geusens était entouré de ses frères. Quand c’était nécessaire, nous travaillions ensemble, avec les collaborateurs de Ford Peerlings. Grâce à Philip Peerlings et Raf Sontrop, nous avons pu puiser en suffisance dans le stock de pièces de Ford, et bien sûr, ce fut un soulagement de pouvoir disposer de moteurs préparés par Jean-Paul Borremans.’’ 

Avant les Finale Races sur le TT Circuit Assen, Huart a jeté le gant. Principalement la conséquence de la malchance qui ne l’a pas quitté cette année.

“J’étais 5ème du classement, et je ne pouvais plus décrocher le titre, au mieux je pouvais espérer une place dans le top 3. Pour autant que la chance puisse enfin me sourire… Je termine finalement 6ème, derrière Polle Geusens. Et je n’aurais pas pu faire beaucoup mieux. A moins que. Sous la pluie, je roule toujours bien, et lors de la première course à Assen, il s’agissait avant tout de miser sur les bons pneus…’’

Pour 2022, Philippe repartait volontiers pour une cinquième saison en Ford Fiesta Sprint Cup.

“La Fiesta Cup est et reste une catégorie sprint idéale, de haut niveau, avec en outre une très bonne communication, beaucoup d’attention sur les réseaux sociaux et une chaîne YouTube propre. Pour jouer devant, il faut pouvoir compter sur un contexte parfait. Ajoutez à cela les déplacements à Zandvoort, Assen ou même Francorchamps, et vous arrivez vite à un prix élevé. Raison pour laquelle je double volontiers mes apparitions en Fiesta Cup avec des participations en Belcar Skylimit Sprint Cup. C’est moins compliqué - le choix des pneus est libre -, il y a beaucoup de variété, avec aussi bien des voitures rapides que moins rapides, et comme plusieurs concurrents de la Fiesta Cup sont de la partie, nous disputons généralement une belle ‘course dans la course’. En outre, je peux encore décrocher le titre de champion !’’

 

Zolder Race Promotion Night

Ford fiesta

Kenny Herremans: deux fois champion et une fois vice-champion

Ford fiesta

EJ Automotive satisfait de sa campagne en Ford Fiesta Sprint Cup!

Ford fiesta

Trois victoires pour Tomas De Backer dans le Dutch Belgian Super Star

Ford fiesta

Quatre participations et une victoire pour Junior Planckaert

Ford fiesta

Huit victoires pour Ford Peerlings !

Ford fiesta

Une troisième saison synonyme de couronnement pour Nathan Vanspringel

Ford fiesta

L’année de la révélation pour EJ Automotive

Ford fiesta

Nathan Vanspringel succède à Kenny Herremans et David De Saeger

Ford fiesta

Première place sur la grille pour Tomas De Backer et Milan De Laet !

Ford fiesta

Nathan Vanspringel seul contre tous !

Ford fiesta

Milan De Laet revendique au moins la deuxième place !

Ford fiesta

Tomas De Backer emmène deux triplés belges !

Ford fiesta

Tomas De Backer domine le reste de la meute !

Ford fiesta

La première de Junior Planckaert !

Ford fiesta

De Backer en quête de gloire au cœur de l’Ardenne !

Ford fiesta

Kenny Herremans peut-il inverser la situation ?

Ford fiesta

Les cinq atouts Ford Peerlings!

Ford fiesta

Milan De Laet et Junior Planckaert s’imposent !

Ford fiesta

Pole position voor Philippe Huart et… Junior Planckaert!

Ford fiesta

Qui peut prendre le meilleur sur Nathan Vanspringel?

Ford fiesta

Junior Planckaert de retour dans la course !

Ford fiesta

Nathan Vanspringel et Vanspringel Automobiles dominent!

Ford fiesta

Tomas De Backer domine le match Belgique/Pays-Bas !

Ford fiesta

Milan De Laet remporte la mise !

Ford fiesta

Nathan Vanspringel, déjà, on pole position!

Ford fiesta

Tous contre Nathan Vanspringel !

Ford fiesta

Kenny Herremans dresse le bilan avant Round 3!

Ford fiesta

AB Automotive bientôt au départ?

Ford fiesta

Kenny Herremans gagne, Nathan Vanspringel en tête

Ford fiesta

Une première victoire pour Polle Geusens

Ford fiesta

Kenny Herremans et Nathan Vanspringel pourront-ils conserver leur lead

Ford fiesta

Annulation des Spa Euro Race!

Ford fiesta

Qui peut faire mieux que Kenny Herremans et Nathan Vanspringel ?

Ford fiesta

Wim Coekelbergs sera le sixième homme de Ford Peerlings !

Ford fiesta

La deuxième voiture pour Geoffrey Vanspringel

Ford fiesta

Le troisième est la bonne pour Alexander Borgmans !

Ford fiesta

Tom Feyaerts analyse la solide prestation de FordStore Feyaerts

Ford fiesta

Polle Geusens en remplacement de Walter Cleynhens!

Ford fiesta

Pas de victoire mais des débuts réussis pour Ford Peerlings!

Ford fiesta

Coup d’envoi avec des hauts et des bas pour EJ Automotive

Ford fiesta

Vanspringel Motorsport est de retour aux affaires !

Ford fiesta

Nathan Vanspringel et Kenny Herremans gagnent!

Ford fiesta

Laurens De Wit le plus rapide, Kenny Herremans en “pole” belge !

Ford fiesta

Qui succédera à Kenny Herremans et Tomas De Backer?

Ford fiesta

Michelangelo Amendola avec EJ Automotive à Zandvoort !