nl
nl
Ford fiesta

Kenny Herremans: deux fois champion et une fois vice-champion

12:07 14-12-2021

“La Fiesta Cup reste pour moi la formule sprint idéale’’

Lors des quatre saisons écoulées de la Ford Fiesta Sprint Cup, Kenny Herremans a incontestablement imprimé son sceau sur la coupe de marque Ford dans les plats pays. Son CV est plus que parlant : il a été sacré deux fois champion, ayant terminé de justesse à la deuxième place lors de la deuxième saison. Par contre, cette quatrième année n’a pas été le miroir de ce qu’il nous avait montré jusqu’ici.

Même s’il continuait à gagner lors des Openingsraces, non sans signer les meilleurs tours en course, ce qui lui permettait de s’imposer comme un rival sérieux de Nathan Vanspringel dans la lutte pour le titre, les choses ont rapidement évolué pour le pilote de la #3 AM FordStore Feyaerts.

« Je pensais poursuivre sur la voie du succès, mais rien n’était moins vrai. Cela a commencé avec des soucis de moteur lors de la première course du week-end Madness, ce qui m’a obligé à m’immobiliser dans le dernier tour, alors que j’étais leader. On a pu se rattraper avec une très belle victoire en Course 2, mais à Assen, un changement de moteur m’a renvoyé au fond de la grille de départ, et dans le tumulte du peloton, j’ai été impliqué dans un accrochage. Les mécanos ont pu remettre la voiture dans le meilleur état possible, mais je me suis loupé lors de la relance derrière la Voiture de Sécurité, ce qui m’a valu une pénalité. A partir de là, plus rien n’a fonctionné comme prévu, et en guise de cerise sur le gâteau, je me suis fait surprendre dans le tour de chauffe à Spa, en glissant sur une trace d’huile… Le contraste entre le premier meeting et les quatre suivants ne pouvait être plus important ! » 

Il y a quatre ans, Kenny était un illustre inconnu qui avait tout essayé pour réaliser son rêver de pratiquer la course automobile ! En 2018, le lancement de la Ford Fiesta Sprint Cup a sonné comme un appel pour le jeune Brabançon de XX ans.

« Sans grands moyens, et surtout sans rien y connaître, sans expérience et sans personne pour m’aider, la Ford Fiesta Sprint Cup était la formule idéale pour atteindre l’objectif que je m’étais fixé, car elle permettait de pratiquer le sport automobile à un prix abordable ! Plus que jamais, je considère la Ford Fiesta Sprint Cup comme la catégorie sprint la plus intéressante du Benelux sur le plan qualité/prix, et ce qui n’est pas le moins important, tous les pilotes disposent d’une puissance identique de 150 chevaux sous le pied afin de tenter de faire la différence. La Fiesta Cup est une superbe école de la course, on y apprend vraiment à se battre au cœur d’un peloton, et donc à maîtriser les ficelles du métier ! »

Après des débuts difficiles - en raison d’un manque de budget, il choisissait souvent des pneus usagés ou décidait de ne pas prendre part aux essais libres -, il parvenait lors de cette première année qu’on peut qualifier d’apprentissage à s’imposer comme l’un des favoris dans la lutte pour le titre lors des Finale Races sur le TT Circuit Assen, au volant de la Fiesta TeamFloral. Il croisait le fer avec Ayrton Redant et Martin Leburton, pour finalement s’imposer avec deux petits points de bon sur Redant Junior.  

« Ce premier titre reste le plus beau, reconnaît Kenny. Je débarquais de nulle part, et j’ai été sacré champion ! Je pouvais simplement me reposer sur mes facultés d’adaptation, tirer le maximum de mon pilotage, et sans l’aide indispensable de Geert Van den Bossche, j’aurais probablement été contraint d’en rester là… »

C’est en effet le distributeur Ford, dont les installations sont situées à Aalst, Zottegem et Ninove, qui faisait confiance à Kenny, l’embarquant dans une deuxième saison de la coupe de marque Ford. Bien aidé par un bon return, Kenny était en mesure de signer un premier partenaire : la société Afsprakenmaker de Bert Lambrecht. Pour l’engagement de la Fiesta #32, il était fait appel aux services de Niels Lagrange. Une combinaison qui s’avérait fructueuse, et tout semblait indiquer qu’on se dirigeait vers un deuxième titre de rang lors des Finale Races. Lors d’une dernière course restée dans toutes les mémoires, cela se jouait entre Herremans et David De Saeger. Ce dernier était sacré champion, et ce que tout le monde a retenu de ce déplacement vers Assen la lointaine, c’est l’image de la Fiesta de De Saeger en tonneau…

« Vu que nous avions déjà plusieurs fois croisé le fer – souvent portière contre portière – et que tout s’était toujours passé de façon correcte et sportive, rien n’indiquait que cela pouvait se terminer de cette manière, se souvient Kenny. Dans ce dernier tour, j’étais juste derrière David, et j’ai en effet commis une erreur d’appréciation en pensant que j’avais assez d’espace. Ce n’était pas le cas, il y a eu contact, et comble de malchance, cela a envoyé David en tonneau ! Sans celui-ci, l’incident aurait été jugé comme un simple fait de course. Et là, je devenais le grand méchant ! »

Après deux saisons de soutien à Kenny, Ford Van den Bossche décidait de mettre un terme à sa présence en Ford Fiesta Sprint Cup. Et comme la famille Longin décidait ne poursuivait pas une troisième année supplémentaire, Kenny devenait une solution de remplacement possible pour Ford Feyaerts. La pandémie a bien sûr rendu cette saison de la Fiesta Cup particulière, avec seulement trois meetings disputés, et de façon tout à fait exceptionnelle, trois courses au programme des Najaarsraces à Zandvoort, qui allait en fait constituer le meeting de clôture de la troisième saison de la Ford Fiesta Sprint Cup. Au classement final, Kenny comptait 121 points, contre 114 à Tomas De Backer. 

« Sachant ce qui nous attendait, j’ai donné le maximum lors des ces trois courses, afin de me retrouver devant mon adversaire De Backer en cas d’annulation du quatrième meeting. Lors de la troisième et dernière course, non seulement j’ai remporté le classement belge, mais j’ai laissé les Hollandais Koen et Caresani derrière moi, ce qui m’a permis de l’emporter dans le Dutch Belgian Super Star. Cela en dit assez long sur la manière dont j’avais dominé. »

Kenny permettait à FordStore Feyaerts de décrocher une deuxième couronne dans le Ford Dealer Team Championship, et il semblait écrit qu’en 2021, ils allaient poursuivre leur collaboration. Malgré tout. Kenny recevait en effet plusieurs propositions pour passer à quelque-chose de plus rapide, en l’occurrence la nouvelle BMW M2 Cup. Mais les budgets, et l’offre de Ford Feyaerts, ont été deux éléments déterminants.

« En tant que pilote, je veux néanmoins évoluer, et après quatre saisons en Ford Fiesta Sprint Cup, j’ai envie de découvrir autre chose, et les personnes de mon entourage, ainsi que mes fidèles partenaires, analysent les possibilités de grimper d’un échelon. D’un autre côté, je sais qu’en cas de cinquième saison en Fiesta Cup, je serai en mesure d’encore apprendre de nouvelles choses, et de continuer à viser la victoire ! »

Zolder Race Promotion Night

Ford fiesta

Kenny Herremans: deux fois champion et une fois vice-champion

Ford fiesta

EJ Automotive satisfait de sa campagne en Ford Fiesta Sprint Cup!

Ford fiesta

Trois victoires pour Tomas De Backer dans le Dutch Belgian Super Star

Ford fiesta

Quatre participations et une victoire pour Junior Planckaert

Ford fiesta

Huit victoires pour Ford Peerlings !

Ford fiesta

Une troisième saison synonyme de couronnement pour Nathan Vanspringel

Ford fiesta

L’année de la révélation pour EJ Automotive

Ford fiesta

Nathan Vanspringel succède à Kenny Herremans et David De Saeger

Ford fiesta

Première place sur la grille pour Tomas De Backer et Milan De Laet !

Ford fiesta

Nathan Vanspringel seul contre tous !

Ford fiesta

Milan De Laet revendique au moins la deuxième place !

Ford fiesta

Tomas De Backer emmène deux triplés belges !

Ford fiesta

Tomas De Backer domine le reste de la meute !

Ford fiesta

La première de Junior Planckaert !

Ford fiesta

De Backer en quête de gloire au cœur de l’Ardenne !

Ford fiesta

Kenny Herremans peut-il inverser la situation ?

Ford fiesta

Les cinq atouts Ford Peerlings!

Ford fiesta

Milan De Laet et Junior Planckaert s’imposent !

Ford fiesta

Pole position voor Philippe Huart et… Junior Planckaert!

Ford fiesta

Qui peut prendre le meilleur sur Nathan Vanspringel?

Ford fiesta

Junior Planckaert de retour dans la course !

Ford fiesta

Nathan Vanspringel et Vanspringel Automobiles dominent!

Ford fiesta

Tomas De Backer domine le match Belgique/Pays-Bas !

Ford fiesta

Milan De Laet remporte la mise !

Ford fiesta

Nathan Vanspringel, déjà, on pole position!

Ford fiesta

Tous contre Nathan Vanspringel !

Ford fiesta

Kenny Herremans dresse le bilan avant Round 3!

Ford fiesta

AB Automotive bientôt au départ?

Ford fiesta

Kenny Herremans gagne, Nathan Vanspringel en tête

Ford fiesta

Une première victoire pour Polle Geusens

Ford fiesta

Kenny Herremans et Nathan Vanspringel pourront-ils conserver leur lead

Ford fiesta

Annulation des Spa Euro Race!

Ford fiesta

Qui peut faire mieux que Kenny Herremans et Nathan Vanspringel ?

Ford fiesta

Wim Coekelbergs sera le sixième homme de Ford Peerlings !

Ford fiesta

La deuxième voiture pour Geoffrey Vanspringel

Ford fiesta

Le troisième est la bonne pour Alexander Borgmans !

Ford fiesta

Tom Feyaerts analyse la solide prestation de FordStore Feyaerts

Ford fiesta

Polle Geusens en remplacement de Walter Cleynhens!

Ford fiesta

Pas de victoire mais des débuts réussis pour Ford Peerlings!

Ford fiesta

Coup d’envoi avec des hauts et des bas pour EJ Automotive

Ford fiesta

Vanspringel Motorsport est de retour aux affaires !

Ford fiesta

Nathan Vanspringel et Kenny Herremans gagnent!

Ford fiesta

Laurens De Wit le plus rapide, Kenny Herremans en “pole” belge !

Ford fiesta

Qui succédera à Kenny Herremans et Tomas De Backer?

Ford fiesta

Michelangelo Amendola avec EJ Automotive à Zandvoort !